Loading...

Egypte. Le déchiffrement des hiéroglyphes : Champollion et la Pierre de Rosette
Egyptologie

En Egypte, de nombreux savants de l’Expédition recopient minutieusement les textes hiéroglyphiques qu’ils voient, à défaut de comprendre une écriture oubliée depuis près de quinze siècles. Lorsque qu’une pierre de granite couverte de trois écritures différentes, dont le grec et le hiéroglyphique, est découverte à Rosette, son potentiel scientifique est rapidement reconnu et les textes sont relevés, avant que les troupes anglaises ne s’en emparent. Les années passent et les savants de tous les pays se cassent toujours les dents sur l’écriture égyptienne...Un jeune prodige, qui connait déjà de nombreuses langues orientales, se penche en 1810 sur le relevé de la Pierre. En 1822, il « tient l’affaire », comme il l’écrit à son frère. En quelques années, le génie « père de l’égyptologie » est parvenu à comprendre quasi parfaitement une écriture complexe dans ses principes, sa syntaxe et son vocabulaire. C’est l’aventure du déchiffrement des hiéroglyphes que je vous propose de retracer dans cette conférence sur l’histoire de l’égyptologie.

Photo : Mme de RUMILLY, Portrait de Jean-François Champollion, 1823 (Coll. Musée Champollion, Vif © Cliché Musée dauphinois) et « Pierre de Rosette », conservée à Londres, British Museum, EA 24

Merci de vous identifier afin de vous inscrire à cette conférence.

Retour au calendrier Connexion

Informations

Date : 21-07-2020 16h30


Durée : 1h

Conférencier :

Charlotte LEJEUNE

Ils soutiennent l’UVTD