Loading...

Le stalinisme : un totalitarisme en guerre permanente
Cycle RUSSE : 1904-1953

Merci de vous identifier afin d'accéder à la vidéo.

Connexion

A la mort de Staline, en 1953, Beria - qui avait été l’un des auxiliaires les plus féroces du tsar rouge - fut pourtant le seul dirigeant communiste à avoir conscience des problèmes structurels que rencontrait son pays. Aussi Beria, visionnaire, voulut-il libéraliser le régime sur le modèle occidental... mal lui en prit car il fut éliminé rapidement et si, avec Khrouchtchev, l’URSS connut un premier dégel, ce dernier ne fut que de courte durée... avec les successeurs de Khrouchtchev, l’URSS connu ensuite un réel raidissement. Aussi dans les années 80 est-ce un pays exsangue, épuisé par l’effort titanesque qu’exigeait la compétition avec les Etats-Unis, que Mikhail Gorbatchev voulu réformer. Las : le régime ne survécut pas aux réformes initiées par Gorbatchev.

 

Informations

Durée : 1h

Conférencier :

Conférences à découvrir également

Cycle RUSSE : 1904-1953
Staline à la conquête du pouvoir suprême

En 1917, personne n’aurait pu prédire le destin des Bolcheviks dont le leader, Lénine, ne comptait pas parmi les figures les plus connues des milieux révolutionnaires... c’est pourtant bien lui ...

Cycle RUSSE : 1904-1953
La révolution et la guerre civile

Au début du vingtième siècle, la Russie est arrivée à un tournant de son histoire. Le pays se modernise rapidement : le servage a été aboli un demi-siècle plus tôt, l’industrialisation ...

Cycle RUSSE : 1904-1953
Le XVIIIème siècle : Avant la tempête : aux racines de la révolution russe

Cette  conférence montre avec quelle rapidité et avec quel succès la Russie s'impose comme l'une des grandes puissances européennes en quelques décennies seulement. De Pierre le Grand à la ...

Ils soutiennent l’UVTD