Loading...

À LA RECHERCHE DU TEMPS PERDU, UN ROMAN PARISIEN (2) : LE PARIS DU TEMPS RETROUVÉ.
Cycle Proust | Poésie

Merci de vous identifier afin d'accéder à la vidéo.

Connexion

À défaut de pouvoir saisir l’ensemble de la représentation de Paris dans À la recherche du temps perdu (3000 pages, 7 volumes, 500 personnages), je fais le choix de confronter l’image de Paris, analysée dans le volume d’ouverture du cycle proustien (séance1), à celle de son volume de clôture, Le temps retrouvé. Dans l’opposition du Paris de la fin du XIX° siècle et de celui de la Première Guerre mondiale, peuvent se lire, de façon saisissante, les effets du temps destructeur, la fin d’un monde.

Informations

Durée : 1h

Conférencier :

Marcel DITCHE

Conférences à découvrir également

Cycle Proust | Littérature
Ce que Proust nous révèle de l'Amour.

L’amour occupe une place essentielle dans À la recherche du temps perdu: histoires d’amour du narrateur avec Gilberte puis Albertine, de Swann et d’Odette, amours homosexuelles du baron de ...

Cycle des fleurs | Littérature | Poésie
« Le jardin romantique de George Sand »

« Ce que disent les fleurs…  ...

Cycle Proust | Poésie
À LA RECHERCHE DU TEMPS PERDU, UN ROMAN PARISIEN (1) : LE PARIS DE DU CÔTÉ DE CHEZ SWANN

Les deux séances consacrées à Paris dans À la recherche du temps perdu s’inscrivent comme un versant complémentaire de l’exposition du Musée Carnavalet : Proust, un roman parisien. D’où ...

Littérature | Poésie
UNE ENFANCE RUSSE OU LE PARADIS PERDU. VLADIMIR NABOKOV : AUTRES RIVAGES

« J’ai probablement eu l’enfance la plus heureuse qu’on puisse imaginer » déclarait V. Nabokov dans un entretien en 1972. Ce sont ces années d’enfance (1899-1919), passées à ...

Littérature | Poésie
Rimbaud

« Pour des générations de lecteurs, l’œuvre et la vie forment un mythe : le jeune poète qui fugue et dort à la belle étoile ; le rejet de la contrainte morale et familiale ; la ...

Littérature | Poésie
RELIRE LES CLASSIQUES. G. FLAUBERT : MADAME BOVARY.

Relire Madame Bovary (1857), c’est relire un classique des classiques. D’où le désir de décaler le regard. La lecture traditionnelle est fortement focalisée sur le personnage d’Emma Bovary ...

Ils soutiennent l’UVTD