Loading...

L’exposition « Toutânkhamon, le Trésor du Pharaon »


Vendredi 14 juin : Sortie à Paris






Paris, hiver 2004-2005. Une longue file s’étend devant le parvis de l’Institut du Monde Arabe, malgré le froid, la pluie parfois, le vent tout le temps. Quelle magie attire ainsi des milliers de parisiens de touristes ? Quels mots, quelles images les poussent ainsi à affronter un hiver glacial ?

Un de ces mots capables de vous réchauffer, justement : « Pharaon » !

Les expositions sur l’Egypte attirent les foules depuis celles sur Toutankhamon en 1967. Chacune est un succès assuré et justement, c’est le jeune pharaon-star qui revient à Paris cette année !

L’exposition « Toutânkhamon, le Trésor du Pharaon » à la Grande Halle de la Villette célèbre un peu en avance le centenaire de la découverte du tombeau royal, qui a fait la renommée moderne de ce souverain et qui a bouleversé l’égyptologie.

150 chefs-d’œuvre seront présentés à Paris (soit 3 fois plus qu’il y a 50 ans), dont de nombreuses pièces rarement présentées au Musée Egyptien du Caire. C’est une occasion unique de voir les plus beaux objets que l’Egypte des Pharaons a légué avant leur installation définitive au nouveau « Grand Musée du Caire » dont la construction s’achève bientôt.

Charlotte vous propose de vous guider dans cette exposition extraordinaire pour découvrir la vie et la mort d’un jeune pharaon-enfant il y a 3300 ans.

 

Mais la fascination exercée par l’Egypte ne date pas de la découverte de la tombe de Toutankhamon en 1922. Elle remonte à l’époque antique déjà, et a laissé ses traces à Paris dès le XVIe siècle dans l’architecture et les arts décoratifs.

C’est « l’égyptomanie », qui fait renaître les formes qui ont le plus marquées les esprits des Occidentaux lors de leurs séjours en Egypte, de Saint-Louis à Mariette en passant par la campagne de Napoléon Bonaparte.

Après la visite de l’exposition « Toutânkhamon, le Trésor du Pharaon », Charlotte propose de vous mener dans le centre de Paris à la recherche de ces traces, d’initier et aiguiser votre regard, pour que l’égyptomanie n’ait ensuite plus de secrets pour vous.

Par UVTD

Ils soutiennent l’UVTD