Loading...

La Libre.be : Université virtuelle du temps disponible : partager, découvrir et ne plus se sentir seul du temps disponible : partager, découvrir et ne plus se sentir seul

E.W .    Publié le - Mis à jour le 

Puisque l'on est chez soi, autant en profiter pour apprendre et découvrir sur les sujets que l'on préfère ! C'est ce qu'offre l'Université virtuelle du temps disponible.

Un site qui rassemble chaque jour sur des sujets très divers tous les curieux de culture au sens large, de sciences, d'art contemporain, de musique, d'histoire, de géographie, etc. en leur donnant des rendez-vous pour des conférences en live. C'est une Française, Edith Moigne qui a décidé de monter cette plate-forme pour "favoriser le partage des connaissances, l’enrichissement intellectuel et la lutte contre l’isolement". Pas facile de se rendre aux grandes expos françaises quand on ne peut pas bouger de sa maison de retraite, que l'on souffre, que l'on habite dans un petit village avec peu de facilités à se déplacer... Edith voulait pouvoir apporter cette ouverture au monde grâce aux thèmes des conférences mais amener en plus une dimension conviviale, un rendez-vous pas désincarné : les conférences ont donc lieu en direct, chacun peut décider d'y participer via webcam ou pas et d'interragir via une fenêtre où l'on peut envoyer ses questions à l'intervenant.

Les thématiques sont variées : patrimoine, histoire, littérature, anglais, histoire de l’art, sciences, astronomie, égyptologie, photographie, les grands musées du monde, l’actualité des expositions, l’opéra, l’art contemporain et même la dictée.. ! Ainsi que des cycles qui permettent d’approfondir un sujet ou des lectures de nouvelles...

Une belle façon de créer du lien entre les personnes qui chacun ont leurs thèmes de prédilection et qui se retrouvent finalement aux mêmes conférences. "Cela fait deux ans que j'ai découvert l'UVTD, je suis un passionné de tout ce qui est opéra ou littérature. Grâce aux conférences, j'apprends beaucoup. Ce que j'aime, c'est le fait de se retrouver tous à un moment donné devant nos écrans, c'est moins impersonnel que de faire des recherches soi-même et de ne pas savoir très bien sur quoi on tombe", explique Bernard, un habitué de 74 ans. "Les conférenciers sont vraiment calés sans pour autant parler de manière académique, c'est vivant, avec des extraits de musique, de texte, de vidéos".

Solitude et ségrégation culturelles

Continuer la lecture...

Par UVTD

Ils soutiennent l’UVTD